Les Vibrations Urbaines - Pratikable - Ride As You Are
Les Vibrations Urbaines - Pratikable - Ride As You Are
1109
post-template-default,single,single-post,postid-1109,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-13.5,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

Les Vibrations Urbaines

Les Vibrations Urbaines

Comme tous les ans en fin d’année ont lieux à Pessac, les Vibrations Urbaines, ce grand festival de cultures urbaines né en 1997 et qui a plus de 20 ans.

Vous connaissez tous le BMX (Bike motocross), mais  connaissez-vous le WCMX (Wheelchair motocross) ?

Eh bien comme son nom l’indique, ce sport extrême se pratique sur un fauteuil roulant et le résultat est juste époustouflant !

Il faut être sacrément courageux ou complètement inconscient pour dévaler les rampes et faire des figures de toutes sortes sur son fauteuil.

Mais ils sont fous ces handis-Gaulois !

Les Gaulois pas tant que ça finalement, car la pratique n’est pas encore très développée en France.

On compte néanmoins de plus en plus d’initiés dans le monde et Toni Quiñonero (dans la vidéo ci-dessus) en fait partie.

Cet espagnol de presque 30 ans pratique cette discipline depuis quelques années déjà et c’est donc tout naturellement que Pratikable a invité notre cher voisin pour l’occasion.

C’est équipée d’une belle rampe, quelques fauteuils, des casques (et l’enthousiasme à montrer les sensations et le plaisir que peuvent procurer le fauteuil roulant autant que le skate, le roller ou encore la trottinette), que la petite équipe s’est rendu au festival.

Le fauteuil aura sa place, qu’on se le dise !

Et à la fin des deux premiers jours déjà, le pari est gagné.

Le stand est plein de personnes découvrant et s’initiant à ce drôle de sport, comme j’ai moi-même pu le constater sur place.

 

Et c’est quand Toni Quiñonero fait sa démonstration de WCMX que c’est l’apothéose et l’enjeu de faire découvrir cette discipline au grand public est largement accompli.

Bravo à Pratikable et aux Vibrations urbaines qui, – encore une fois – ont travaillé main dans la main afin de promouvoir le sport de glisse pour tous.

Remercions la ville de Pessac pour son ouverture d’esprit et sa volonté depuis ces dernières années à pérenniser cette envie de voir se confondre handis comme valides, en oubliant ainsi les différences pour le bonheur de tous.

Quant à moi je vous donne rendez-vous l’année prochaine pour le 22ième festival des Vibrations urbaines et que ça roule !

 

@Cécile Azarnia

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.